Publicité & Marketing

Composition d’un stylo : Anatomie des stylos à bille rétractables, à capuchon et à plume

Le fonctionnement des stylos vous intéresse, mais pas au point de vous lancer dans des recherches approfondies ? On vous comprend ! 

Si le mécanisme interne (et externe) des stylos a piqué votre curiosité, c’est peut-être parce que… 

  • Vous tuez le temps en attendant que votre téléphone se recharge. 
  • Vous vous ennuyez pendant une réunion commerciale. 
  • Vous ne pouvez pas vous empêcher de jouer avec votre stylo à clic et vous souhaitez mieux comprendre le mécanisme pour encourager votre tic. 
  • Vous êtes le pauvre bougre assis à côté dudit cliqueur de stylo et vous cherchez à démanteler le dispositif avant que la misophonie n’ait raison de vous. 
  • Vous souhaitez acheter des stylos pour promouvoir votre marque et vous êtes tombé sur cet article. 

Dans tous les cas, les stylos et leurs composants ont de quoi faire réfléchir… 

Toutefois, nous sommes bien conscients que ce cours « d’anatomie du stylo » doit être aussi simple et bref que possible, sans quoi vous trouverez vite d’autres passe-temps plus passionnants, comme une vidéo YouTube, une bonne grille de mots croisés ou même regarder les mouches voler… Voici donc quelques informations rudimentaires sur les stylos, leurs composants et la promotion de votre marque (après tout, nous sommes là pour ça). 

Les différentes parties des stylos à bille rétractables 

Pointe ou douille : Généralement désignée comme la « pointe » du stylo, la douille est une pièce en métal ou en plastique qui maintient le bout de la cartouche en place lorsqu’elle est en position d’écriture. 

Réservoir d’encre ou cartouche : Qu’il s’agisse d’un stylo à bille ou à gel, d’un roller ou d’un hybride, d’un stylo rechargeable ou à usage unique, l’encre est toujours stockée dans la cartouche. Lorsque celle-ci est sortie, vous pouvez écrire. 

Ressort : Il maintient la cartouche rétractée jusqu’à ce qu’elle soit prête à être utilisée. 

Corps : Le corps du stylo abrite les pièces intérieures. Le stylus, le cas échéant, et la douille se trouvent à chacune de ses extrémités. 

Mécanisme poussoir ou came : Cette petite merveille d’ingénierie mécanique permet de faire sortir ou de rétracter la cartouche. C’est elle qui est à l’origine des fameux clics. Nous entrerons dans les détails ci-dessous. 

Mécanisme du stylo à bille rétractable 

Nous savons que vous n’avez pas beaucoup de temps sur votre pause déjeuner et que naviguer sur Internet au bureau implique un exercice de lecture en diagonale. C’est pourquoi nous avons tenté de résumer toute la complexité du mécanisme rétractable dans une explication succincte. 

Tous les stylos rétractables sont dotés d’un ressort situé au niveau de la douille (ou pointe), qui maintient la cartouche en position rétractée. Mais c’est la came, ou mécanisme poussoir, qui fait toute la magie de ce type de stylo. Située au-dessus de la cartouche, elle se compose de petites rainures, d’angles et de rebords qui déplacent la cartouche dans une position différente à chaque clic. 

Chaque clic exerce l’une des deux actions suivantes : la force du ressort pousse la came vers une rainure pour expulser la cartouche d’encre au maximum, sans la verrouiller ; le clic fait pivoter la came jusqu’à l’une des deux rainures et le ressort force alors la cartouche à remonter dans le corps jusqu’à ce qu’elle soit verrouillée soit en position complètement rétractée, soit en position d’écriture. 

Toujours intéressé, mais pas beaucoup plus avancé ? Décomposons les quatre clics du stylo rétractable de la façon suivante : 

  1. Premier clic : Le ressort à l’intérieur du corps maintient la cartouche et la pointe du stylo en position entièrement rétractée. Le premier clic pousse la came vers le bas tout en la faisant pivoter vers le premier rebord (le plus haut). Ce rebord presse la cartouche contre le ressort, expulsant la pointe au maximum jusqu’à ce qu’elle soit complètement sortie du corps. Elle est prête à être relâchée dans la bonne position, mais ne permet pas encore d’écrire. Clic ! 
  1. Deuxième clic : Le deuxième clic (écoutez-le bien !) fait pivoter la came jusqu’au deuxième rebord le plus haut. La cartouche remonte alors jusqu’à ce qu’elle dépasse juste assez du corps pour permettre l’écriture. Le clic que vous entendez est causé par l’impact de la cartouche contre la came sur le rebord, qui retient la pointe du stylo à bille dans la position parfaite pour écrire : elle n’est ni trop rétractée, ni trop déployée. 

Vous avez fini d’écrire ou vous aimez simplement les clics ? Passons aux clics trois et quatre. 

  1. Troisième clic : Ce clic fait pivoter de nouveau la came vers le premier rebord (le plus haut). La cartouche est totalement expulsée vers l’extérieur, ce qui fait sortir la pointe au maximum. Elle n’est pas en position d’écriture, mais elle est simplement prête à être déployée. Clic ! 
  1. Quatrième clic : Le quatrième clic fait tourner la came jusqu’au rebord le plus bas, ce qui permet au ressort de faire rentrer entièrement la cartouche dans le corps en position rétractée. C’est tout ! À propos, le dernier clic est le plus fort, car la cartouche passe alors d’une position entièrement sortie à une position entièrement rétractée. 

L’ensemble du processus peut être décrit comme un fascinant transfert d’énergie entre le stylo et celui qui l’utilise. Un exercice d’énergie potentielle et cinétique, pour ainsi dire. Qui peut vous reprocher de jouer avec les clics de votre stylo ? Les misophonie, pour commencer. Et ceux qui doivent réviser pour un examen. Ou qui essayent d’écrire un article de blog… 

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, nous sommes tentés de vous offrir un poste de travail… Si vous avez encore des forces, vous pouvez aussi regarder cette vidéo : «Fabrication du stylo à bille BIC® M10®(Merci à  
BIC Group Official !) Puis, choisissez l’un de nos stylos promotionnels les plus populaires et inscrivez-y le nom de votre entreprise. Voici notre modèle préféré : 

Stylo en métal Alpha Soft Touch avec stylus 

Découvrez aussi toutes nos autres offres personnalisables et délicieusement cliquables parmi notre gamme de stylos Alpha

Comment fonctionnent les stylos à bille 

Les stylos à bille fonctionnent comme les déodorants. Ces photos (merci, Grandir près du châtaignier) illustrent bien la pointe du stylo : 

On peut comparer l’encre à un déodorant (sexy, non ?). La pointe en acier (ou équivalent) est similaire à la bille en plastique du déodorant et le papier à votre aisselle (de mieux en mieux !). Tout comme la partie supérieure de la bille de votre déodorant, la pointe du stylo peut s’assécher entre deux utilisations, mais l’encre à l’intérieur reste humide. Dès que la pointe touche le papier, elle est enduite d’encre fraîche… Place à l’écriture (et à la désodorisation) ! 

Comment fonctionnent les stylos à capuchon 

Les stylos à capuchon utilisent également un mécanisme de bille et de douille (souvenez-vous de nos déodorants à bille), mais la cartouche n’est pas rétractable. Nul besoin de rentrer ou de sortir la pointe, il suffit d’un capuchon. Ces types de stylos font le bonheur de ceux qui aiment les mécanismes simples, mâchonner les capuchons et l’absence notable de clic. S’il s’agit de votre public cible, nous vous conseillons de jeter un coup d’œil à ces modèles : 

Stylo BIC® Round Stic® avec logo en couleur 

Stylo Gel Cozy Soft Touch 

Comment fonctionnent les stylos à plume 

Au lieu d’utiliser un système de bille et de douille pour contrôler le débit, le stylo à plume se compose d’une série de canaux internes et de poches d’air qui permettent à l’encre de s’écouler de la cartouche sur le papier. Le stylo à plume est comparable à un système d’irrigation : le réservoir d’encre débouche sur plusieurs fleuves, rivières et ruisseaux pour finir par tracer l’encre sur le papier. Le plus important est de contrôler le débit d’encre. C’est d’ailleurs la raison d’être de ce type de stylo. 

Le stylo à plume est destiné aux épistoliers, aux intellectuels et à ceux qui ont un léger penchant pour les activités anachroniques. De plus, les stylos à plume ne sont pas bon marché et il est donc déconseillé de les distribuer à tout-va lors d’un salon de recrutement. Voici le modèle que nous recommandons pour promouvoir votre marque. Plus abordable que la plupart, il est réputé pour sa grande fiabilité. 

Stylo plume Graduate 

Pour passer à la loupe tout ce qu’il y a à savoir sur les stylos à plume, l’Atelier Lesoon est le site de référence. 

Quelle que soit leur forme, les stylos ne passent jamais de mode. 

Compte tenu de la quantité d’informations que vous venez d’ingérer, il est tout à fait normal de vous sentir un peu extatique, intrigué, déconcerté ou contrarié. Nous espérons que ce ne sera pas ce dernier cas, mais nous comprenons. Nous vous félicitons d’être arrivé jusqu’ici. Vous pouvez être fier de vous ! 

Nous serions ravis de faire figurer votre nom sur l’un de nos stylos promotionnels afin que vous puissiez constater par vous-même l’efficacité de nos stylos pour séduire vos clients et développer votre marque. 

Share

Articles récents

Comment identifier votre public cible pour améliorer votre marketing

Vous souhaitez réduire vos dépenses marketing ? Vos annonces ne parviennent pas à attirer des clients ?…

7 heures ago

Découvrez les différents types de crayons utilisés par vos clients

Les crayons sont des types de cadeaux promotionnels très populaires pour les entreprises, mais savez-vous…

1 semaine ago

Les meilleurs stylos pour écrire et dessiner en 2022

Vous souhaitez personnaliser un stylo promotionnel en y ajoutant votre logo ou votre message ? Dans…

2 semaines ago

Guide des grammages de tissus : Mesurer la qualité du coton

Tote bags promotionnels, grammages, densité du coton et g/m² : tout comprendre dans la joie…

3 semaines ago

Bouteilles publicitaires : quelle option choisir pour faire ma promotion ?

Vous souhaitez investir dans un cadeau publicitaire utile ? Quelle que soit l’option choisie, les bouteilles…

1 mois ago

Produits promotionnels et psychologie des couleurs en marketing

La psychologie des couleurs joue un rôle important en marketing, ce qui se répercute sur…

1 mois ago

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible.

Apprendre encore plus